R Le « Dictionnaire du Strabisme » de Philippe Lanthony
Rapport AC/A
Degré de convergence accommodative (AC) induite par unité d’accommodation (A).
Habituellement exprimé par le quotient de la convergence accommodative exprimée en dioptries prismatiques par la réponse accommodative exprimée en dioptries sphériques.
Méthodes de mesure diverses (hétérophorie, gradient, disparité de fixation, etc.).
Bibliographie: Franceschetti, 1971; Bérard et coll., 1982; Reinecke, 1967.
Re
Préfixe
Préfixe qui exprime que l’on fait une seconde fois une action déjà faite antérieurement. Exprime donc la répétition, la récidive, le retour en arrière, comme les verbes: refaire, rétablir, récupérer, etc.
Les mots dérivés principaux en strabologie sont
:
Refixation
Saccade oculaire qui sert à changer de point de fixation quand l’attention visuelle se porte d’un objet préalablement fixé sur un nouvel objet, devenu nouveau centre d’attention visuelle momentanée, à la suite d’une stimulation suffisante de la rétine périphérique.
Synonyme
: saccade de fixation.
• Cette définition différencie donc la refixation du « réflexe de fixation  » et du « réflexe de poursuite  » (cf.
: Fixation).
• En strabologie, cependant, on a étendu la notion de refixation au mouvement par lequel l’œil dominant reprend la fixation, après qu’elle ait été empêchée temporairement par une manœuvre clinique appropriée (par ex. cover-test). En ce sens elle doit être formellement distinguée de la « restitution  » (cf.).
Refusion
Récupération de la fusion binoculaire, après qu’elle ait été interrompue temporairement par une manœuvre clinique dissociante.
Au sens étroit du terme, « refusion  » a donc une signification sensorielle
; cependant on désigne aussi de façon plus large par ce mot toute récupération motrice aussi bien que sensorielle de la vision binoculaire normale (de l’haplopie); et on parle ainsi de « point de refusion  » (cf.: Point) pour désigner cette composante motrice.
Réinsertion
Technique chirurgicale consistant à remettre un muscle détaché de son point d’insertion soit à ce même point (scléral) soit en un autre point approprié à l’objectif chirurgical recherché (recul, avancement, décalage, transposition du muscle).
Reposition
Type de réinsertion où le muscle est remis à son insertion primitive.
Restitution
Processus moteur et sensoriel particulier aux hétérophories, et comportant d’une part un mouvement de l’œil, préalablement dissocié par une manœuvre clinique, pour reprendre la fixation; et d’autre part une récupération de la vision binoculaire, interrompue temporairement par la dissociation.
La restitution doit donc être distinguée
:
• De la refusion
: terme général, qui concerne plutôt les processus physiologiques décrits comme: « amplitude de fusion  »; la restitution, concernant les hétérophories, appartient par contre déjà au domaine pathologique, même si elle témoigne des processus de compensation possibles de la déviation; elle a d’ailleurs des degrés, que Keith-Lyle classe en cinq: restitution rapide; modérée; lente; retardée; non spontanée;
• De la refixation
: la restitution du phorique aboutit à la stimulation bifovéolaire et à la bi-fixation; la refixation du tropique aboutit à la stimulation monofovéolaire (avec déviation de l’autre œil).
Récession
Nom féminin
Terme anglo-saxon utilisé pour désigner un recul musculaire. Il n’est pas utile de l’employer en français, comme on le fait parfois, puisqu’il existe déjà le mot: « recul  » qui est parfaitement clair, et que, de plus, le mot « récession  » ressemble trop au mot « résection  » qui désigne à peu près l’opération inverse.
Recul
Nom masculin
Technique chirurgicale consistant à sectionner dans un premier temps le tendon du muscle au niveau de son insertion sclérale; et à le réinsérer, dans un second temps, sur un point de la sclère situé eh arrière de son insertion originale par rapport au limbe.
Synonyme
: rétro position, rétro placement: termes exacts mais longs; récession: anglicisme inutile, à éviter.
Variantes
: recul simple; recul oblique (Bietti, 1970; Boyd, 1971; Lavat, 1972); recul avec décalage vertical.
Réfraction
Nom féminin
En ophtalmologie, désigne la puissance de l’œil évaluée en l’absence d’accommodation.
Par extension, sert aussi à désigner sa mesure, et la correction des éventuelles anomalies (amétropies).
Dérivés
: réfracteur, réfractomètre: instruments de mesure de la réfraction.
Renforcement
Nom masculin
Terme globalement utilisé pour désigner toute technique chirurgicale qui aboutit à augmenter l’efficacité de l’action du muscle concerné.
Les principales techniques de renforcement musculaire sont
:
• Avancement
;
• Cinch
;
• Plissement
;
• Résection.
Résection
Nom féminin
Technique chirurgicale consistant à sectionner dans un premier temps le tendon du muscle au niveau de son insertion sclérale; à enlever une portion plus ou moins longue de ce tendon; et à le réinsérer, dans un second temps, soit au niveau de son insertion originale, soit en avant de celle-ci (résection avec avancement par rapport au limbe).
Rivalité binoculaire
Nom féminin
Phénomène visuel résultant de la stimulation dans les deux yeux de zones correspondantes par des objets suffisamment différents en luminosité, forme et couleurs, et consistant non en une fusion binoculaire normale mais en une perception instable, oscillante, et plus ou moins variable de façon cyclique suivant les zones et les instants considérés.
En strabologie, la rivalité binoculaire peut être diminuée ou abolie (neutralisation)
; elle peut aussi être exagérée (Horror fusionis).
Rotation
Nom féminin
Définition générale
: mouvement d’un corps autour d’un axe fixe, matériel ou non (Larousse).
La rotation se distingue de la « translation  » qui est un déplacement en bloc dans un sens donné. Les mouvements des yeux sont donc des rotations, qui s’effectuent autour des classiques 3 axes de Fick (cf.).