Présentation « Le diagnostic et le traitement des déviations cycloverticales représentent un défi essentiel pour l’ophtalmologiste. » Gunter von Noorden

Cahiers de Sensorio-Motricité
XXIXe Colloque (2004)
La Verticalité
v2.1

Organisation: Alain Péchereau
Orateurs: S Arsène, C Bammert, JC Charlot, D Denis, MA Espinasse-Berrod, G Klainguti, F Oger-Lavenant, R LaRoche, D Lassalle, V Paris, C Rémy, A Roth, B Roussat, B Rousseau, M Santallier, C Speeg-Schatz, H Steffen, D Thouvenin & B Vabres
Éditeur (2
004): A Péchereau & B Richard pour Lissac Opticien
Éditeurs (2
007): A & J Péchereau

Les auteurs
Sophie Arsène
Ophtalmologiste, praticien des hôpitaux
CHU Bretonneau, 2bis boulevard Tonnellé, 37000 Tours
Caroline Bammert
DES d’Ophtalmologie
Hôtel-Dieu, CHU Nantes
Courriel: caroline.bammert@chu-nantes.fr
Jean-Claude Charlot
Ophtalmologiste
228, Boulevard Raspail
75014 Paris
Tél.
: 0143224233
Courriel: CHARLOTJ@wanadoo.fr
Danièle Denis
Ophtalmologiste, professeur de faculté
Hôpital Nord, Marseille
Marie-André Espinasse-Berrod
Ophtalmologiste
145, avenue de Suffren, 75007 Paris
Tél.
: 0143066692
Courriel: ma.espinasse-berrod@wanadoo.fr
Georges Klainguti
Ophtalmologiste, professeur de faculté
Hôpital Jules Gonin, Lausanne
David Lassalle
Orthoptiste
Hôtel-Dieu, CHU Nantes
Courriel: david.lassalle@sante.univ-nantes.fr
Robert Laroche
Ophtalmologiste, professeur de faculté
Département d’Ophtalmologie
Faculté de Médecine
Université Dalhousie, IWK Health Centre
5850/5980 University Ave
PO BOX 9700 - Halifax NÉ B3K 6R8
Canada
Françoise Oger-Lavenant
Ophtalmologiste, praticien des hôpitaux
Hôtel-Dieu, CHU Nantes
Courriel: francoise.lavenant@chu-nantes.fr
Vincent Paris
Ophtalmologiste
La Campagnette, 1/6900 Marche-en-Famenne/Belgique
Tél.
: 00 32 84314749
Courriel: vincent.paris@wol.be
Alain Péchereau
Ophtalmologiste, professeur de faculté
Hôtel-Dieu, CHU Nantes
Charles Rémy
Ophtalmologiste
36, cours Vitton
69006 Lyon
Tél.
: 0478744023
André Roth
Ophtalmologiste, professeur honoraire
25, chemin de Grand Donzel, CH-1234, Vessy, Genève
Courriel: andré_roth@bluewin.ch
Béatrice Roussat
Ophtalmologiste
Hôpital des XV-XX, Paris
Tél.
: 0140021520
Benoît Rousseau
Orthoptiste
Courriel: webmestre@orthoptie.net
Martine Santallier
Orthoptiste, monitrice à l’école d’orthoptie
CHU Bretonneau, 2bis boulevard Tonnellé, 37000 Tours
Tél.
: 0247474747
Courriel: m.santallier@chu-tours.fr
Claude Speeg-Schatz
Ophtalmologiste, professeur de faculté
Clinique ophtalmologique, hôpitaux universitaires, BP 426, 67091 Strasbourg Cedex
Tél.
: 0388116053
Courriel: claude.speeg@chru-strasbourg.fr
Heimo Steffen
Ophtalmologiste, professeur de faculté
Schielbehandlung und Neuroophthalmologie
Universitäts-Augenklinik u. Poliklinik
Josef-Schneider-Str.11
97080, Wuerzburg, Allemagne
Dominique Thouvenin
Ophtalmologiste
76 allées Jean Jaurès, 31000 Toulouse
Tél.
: 0561631516
Courriel: dr.thouvenin@wanadoo.fr
Bertrand Vabres
Ophtalmologiste, praticien des hôpitaux
Hôtel-Dieu, CHU Nantes
Courriel: bertrand.vabres@chu-nantes.fr

Avertissement
Alain Péchereau

Depuis 1975, l’équipe de la Clinique Ophtalmologique du Centre Hospitalier Universitaire organise des sessions orientées vers la strabologie de Formation Médicale Continue ouvertes aux Ophtalmologistes et aux Orthoptistes. Cette formation est, en dehors des Sociétés Savantes, la plus ancienne manifestation ophtalmologique en activité. Sans votre soutien, une telle pérennité n’aurait pas été possible.

En 1989, le professeur Quéré a décidé d’éditer les actes des colloques annuels. Cet objectif n’a pu être atteint que:
• Grâce aux orateurs qui ont fait le double effort de préparer les exposés présentés aux différents colloques et de donner les textes de ces exposés mis en forme;
• Grâce au professeur Quéré qui a fait l’effort considérable d’assurer la mise en page de tous ces colloques pendant de nombreuses années (1989-1993) et qui a bien voulu nous confier les documents d’origine
;
• Grâce à la maison Opticien Lissac. Celle-ci a fait l’effort depuis le premier colloque de prendre en charge les frais d’édition et de diffusion de l’ensemble des actes de ces colloques. Rappelons que les actes de ces colloques ont tous été édités. Un certain nombre d’entre eux est encore disponible. Pour les obtenir, il faut s’adresser à « Lissac Opticien  » le plus proche de votre domicile. Les actes du colloque de l’année en cours sont disponibles pour la première fois au moment de la Société Française d’Ophtalmologie de l’année suivante sur le stand « Lissac Opticien  » et ceci à titre gracieux. Il ne sera mis en téléchargement libre que lors de la parution des actes de l’année suivante. Tous ces actes seront mis progressivement sur le site en format « A4  » et « .pdf  » et seront en téléchargement libre.

Les actes de ces colloques annuels représentent un fond documentaire d’une grande qualité et sont un ensemble sans équivalent en littérature française par leur qualité et leur diversité. De ce fait, il a semblé important de faire bénéficier l’ensemble de la communauté ophtalmologique et orthoptique française de l’ensemble de cette documentation.
Pour atteindre cet objectif, les orientations suivantes ont été retenues
:
• Remise en forme de l’ensemble de la documentation sous une forme informatique moderne;
• Une gratuité grâce à l’informatique, Internet et les possibilités du téléchargement.
Les efforts de tous, vous permettent d’avoir ce document de travail à votre disposition. J’espère qu’il vous permettra d’enrichir vos connaissances et vos réflexions dans le domaine de la strabologie.

Préface
Alain Péchereau
Sur un sujet aussi difficile et novateur, je voudrais tout particulièrement remercier les collègues français et étrangers qui nous accompagnent dans cette formation depuis de longues années. Comme chaque année, vous trouverez les signatures de strabologues et d’orthoptistes francophones parmi les meilleurs; qu’ils soient particulièrement remerciés de leur collaboration annuelle sans cesse renouvelée.
Je tiens à remercier l’ensemble des laboratoires qui nous soutiennent chaque année par leur amicale présence. Cette année, j’aurais un mot particulier pour
:
• Lissac Opticien, dont le soutien se manifeste depuis de nombreuses années sous les formes les plus diverses. Cette année, cette collaboration s’est encore renforcée grâce au soutien de Madame Évelyne Lissacet de Monsieur Henry Saulnier; qu’ils en soient particulièrement remerciés.
• Le laboratoire Chauvin, Alcon & Pharmacia, partenaires de notre équipe.
• Mais également pour Essilor, Nidek & Théa.
Dans cette période de difficultés budgétaires, nous remercions, tout particulièrement, les laboratoires qui nous accompagnent dans l’organisation de cette manifestation.

Les références de cet ouvrage sont les suivantes
: « Auteurs  ». « Titre  ». In: « La Verticalité  ». Ed A & J Péchereau. Nantes, 2007, « pages  ».

Les opinions émises dans le présent ouvrage doivent être considérées comme propres à leurs auteurs. L’éditeur n’entend leur donner aucune approbation ou improbation.

NB. Les erreurs ou les fautes étant consubstantielles à l’exercice de l’édition, n’hésitez pas à les signaler au webmaster par l’intermédiaire du site
: http://www.strabisme.net ou en écrivant à: webmestre@strabisme.net


Table des matières
Petite histoire de la Verticalité 1
Alain Péchereau
Pourquoi un nouveau colloque
? 1
Petite histoire de la verticalité et de la torsion 1
Le mobile oculaire 1
L’explosion des idées (1
850 à 1914) 2
Description dite classique (1850 – 1914) 3
Des acquisitions nombreuses (Depuis 1
914) 3
Le centre de rotation 3
Les travaux de W Krewson (1
950) 3
Les travaux de P Boeder (1
962) 3
Innervation et forces des muscles extra-oculaires 3
L’innervation d’un muscle 3
La force d’un muscle extra-oculaire 3
L’évolution de la force d’une paire musculaire 4
L’équation de DA Robinson (1975) 5
Le problème du trajet 5
Paralysie congénitale de l’oblique supérieur 5
La fonction de la capsule de Tenon revisitée 7
André Roth, Hermann Mühlendyck & Philippe De Gottrau
La redécouverte de l’histoire 7
La morphologie de la capsule de Tenon 8
La fonction de la capsule de Tenon 9
La poulie ténonienne 9
L’anneau de suspension du globe oculaire 11
Les poulies pathologiques 12
La malposition constitutionnelle d’une poulie 12
L’instabilité d’une poulie 12
Le déplacement d’une poulie 13
L’adhérence pathologique d’une poulie 13
La chirurgie de la poulie ténonienne 13
Physiopathologie de la Torsion Oculaire 17
Charles Rémy
« La fausse torsion  » 17
La vraie torsion 18
Le rôle des muscles obliques 19
Quelques considérations théoriques 19
Étude la torsion subjective par les torches lumineuses 22
Principe 23
Réalisation 23
Utilisation 23
Résultats 24
Autre application pratique: la mesure de l’aniséïconie 24
Bases anatomiques de la verticalité 25
Danièle Denis, G Touvron & Céline Fogliarini
Dans les syndromes périphériques 26
Paralysie de l’oblique supérieur 26
Le syndrome de Brown 28
Association paralysie de l’oblique supérieur et syndrome de Brown 29
Pathologie orbitaire 29
Dans les syndromes intermédiaires 30
Élévation en adduction 30
Les syndromes alphabétiques 30
Représentation schématique de la verticalité 35
Alain Péchereau
Le problème du trajet 35
Travaux modernes
: la notion de poulie (pulley) 35
Schéma classique 36
Le problème du trajet 36
Physiologie contemporaine 36
Physiologie de la Verticalité 36
La verticalité en Position Primaire 36
Élévation ou abaissement à 0 degré 37
Élévation de +20 degrés 37
Abaissement de -20 degrés 38
Synthèse de l’Élévation 39
Synthèse globale 40
Schéma moderne 40
La mesure de la verticalité 43
David Lassalle
Les nouvelles méthodes instrumentales
: L’Écran tangentiel 43
Les méthodes objectives 44
La photographie du fond d’œil 44
L’électrooculographie (EOG) 44
La photo-oculographie 45
Place de l’imagerie dans l’exploration de la verticalité 47
Caroline Bammert
Radiographies standards 47
Scanner orbitaire 47
Fracture du plancher de l’orbite 47
Syndromes myopathiques inflammatoires 47
IRM et muscles oculomoteurs 48
IRM et orbitopathie dysthyroïdienne 48
IRM et syndrome de Brown 49
IRM et myopie forte 49
IRM et paralysie du muscle oblique supérieur 49
Méthodes cliniques et nouvelles méthodes instrumentales de mesure de la verticalité et de la torsion 53
Benoît Rousseau
Prismes 53
Rappels 53
Avantages des prismes 53
Inconvénients 53
Amplitude de fusion subjective 54
Rappels et définitions 54
Limites 54
En pratique 54
Verticale subjective 54
Définition 54
Le Test de la verticale subjective (TVS) 55
Conclusion 56
Torche de Krats 56
Descriptif 56
Évaluation en position primaire 56
Mesure directe avec un rapporteur 56
Sens de la cyclodéviation 56
Évaluation dans les positions secondaires et tertiaires 56
Évaluation en fonction de l ‘œil fixateur 56
Synoptophore et synoptomètre, Lancaster et Hess-Weiss 59
Martine Santallier
Description du synoptophore et du synoptomètre 59
Méthode d’examen 59
Avantages 60
Inconvénients 60
Particularités du synoptomètre 60
Exemples de déviométrie 60
POM IV gauche 60
Hyperactions bilatérales asymétriques des obliques inférieurs 60
Divergence verticale dissociée asymétrique (droite > gauche) 61
Lancaster et Hess-Weiss 61
Principe 61
Description du Lancaster 61
Méthode d’examen du Lancaster 61
Description du Hess-Weiss 62
Méthode d’examen du Hess-Weiss 62
Interprétation des résultats 62
Avantages 62
Inconvénients 62
Paralysie du IV droit acquise 63
Paralysie du IV bilatérale 63
Syndrome de Brown droit congénital 63
Syndrome de Brown droit traumatique 63
Paralysie du III gauche totale 63
Syndrome de Stilling-Duane 64
Fracture du plancher de l’orbite gauche 64
Maladie de Basedow 64
Hyperphorie alternante 64
Parésie de l’oblique supérieur,strabisme sursoadducteur et élévation en adduction 65
Heimo Steffen
Introduction et définition 65
Parésie de l’oblique supérieur 65
Étiologie de la parésie acquise de l’oblique supérieur 66
Étiologie d’une parésie acquise de l’oblique supérieur 66
Étiologie d’une parésie congénitale de l’oblique supérieur 66
Diagnostic clinique 67
Diagnostic différentiel de la parésie acquise et congénitale de l’oblique supérieur 68
Parésie de l’oblique supérieur 68
Autres critères cliniques pour le diagnostic différentiel 68
Traitement des troubles obliques. 68
La divergence verticale dissociée (DVD) 71
Françoise Oger-Lavenant
Définition 71
Séméiologie 71
Comment mettre en évidence la DVD? 71
La DVD existe-t-elle dans différentes directions du regard
? 72
Les signes de la DVD en faveur d’un trouble supranucléaire 72
Les signes associés 73
La mesure de la DVD 73
Formes cliniques de la DVD 74
Forme unilatérale 74
Forme pseudo-unilatérale 74
Forme avec hypotropie sur l’œil dominé 74
Hyperphorie alternante 74
Diagnostic différentiel 74
Hyperaction de l’oblique inférieur 74
Skew deviation 74
Quels sont les mécanismes invoqués dans la DVD? 75
Hypothèse de MC Brodsky 75
Hypothèse de DL Guyton 76
Le traitement de la DVD 76
Traitement médical 76
Traitement chirurgical 76
Syndromes de rétraction ou verticalité et anomalies précoces de la motilité d’origine mécanique 79
Marie-Andrée Espinasse-Berrod
Syndrome de Brown 79
Rappels 79
Signes cliniques 80
Coordimétrie. 80
Physiopathogénie 80
Diagnostic différentiel 81
Évolution et traitement 81
Fibrose congénitale des muscles oculomoteurs 81
Généralités 81
Formes cliniques (ancienne classification de Harley, 1
978) 81
Formes génétiques (Engle) 82
Quatre phénotypes 82
Diagnostic différentiel 82
Syndrome de Stilling-Duane (1905) 82
Verticalité et dysthyroïdies 85
Béatrice Roussat
Anomalies de la verticalité et maladie de Basedow 85
Aspects cliniques 85
Traitement médical 86
Traitement chirurgical 86
Les Troubles Oculomoteurs verticaux des chirurgies oculaires 87
Robert LaRoche
Définitions 87
Épidémiologie 87
Étiologies 88
Les clefs diagnostiques préopératoires 89
Traitement 90
Troubles oculomoteurs des fractures du plancher de l’orbite 93
Bertrand Vabres
Période initiale 93
Troubles oculomoteurs secondaires 95
Désordres oculomoteurs tardifs à distance du traumatisme 96
Stratégie chirurgicale 96
Traitement médical de la composante strabique (DVD & élévation en adduction) 99
Dominique Thouvenin
Règles générales du traitement médical du strabisme 99
Traitement plus spécifique de la déviation verticale 99
En cas de strabisme précoce 100
En cas de strabisme en CRN ou de paralysie 100
En cas d’amblyopie avec facteur vertical important et asymétrique 101
Traitement médical de la composante paralytique 103
Sophie Arsène
But du traitement 103
Rappels 103
Méthodes optiques 103
Correction optique totale 103
Les occlusions 103
Les secteurs antidiplopiques 104
Les prismes 104
La rééducation orthoptique 105
Rôle de l’orthoptiste 105
La toxine botulique 105
Quel traitement, à quel moment
? 105
Phase aiguë (pendant les 6 premiers mois) 105
Phase séquellaire (après 6 à 9 mois de non-évolution)
: 106
Cas cliniques 106
DVD et Élévation de l’Adduction: les Indications Chirurgicales 107
Vincent Paris
Chirurgie verticale: primaire ou secondaire? 107
Problème diagnostique
? 107
Chirurgie verticale précoce? 108
De la DVD 108
De l’élévation en adduction 108
Diagnostic différentiel entre DVD et hyperaction primaire de l’oblique inférieur
; utile? 108
Expériences cliniques concernant la DVD 109
Symétrie et Asymétrie 111
Amplitude 111
Asymétrie de la DVD et « hypotropisation  » 111
Anatomisation des facteurs verticaux sous AG 112
Déviation verticale et torsion 114
DVD et contracture du droit supérieur 116
DVD unilatérale
: contre-indication des reculs sur anses 118
La saga de l’antérotransposition de l’oblique inférieur 119
Les indications chirurgicales: la composante paralytique 127
Alain Péchereau
La composante paralytique 127
Principes généraux 127
La position de la tête 128
La Position Primaire 128
Définir la position de la tête 129
Le torticolis 129
La diplopie 129
Le torticolis 130
La déviation 130
La stéréoscopie 131
Principes chirurgicaux 131
Le torticolis 131
Principes généraux 131
Muscle paralysé et force 131
Force musculaire et phénomènes mécaniques 131
Cas cliniques 133
La chirurgie des muscles droits verticaux 137
Claude Speeg-Schatz
Anatomie chirurgicale des muscles droits verticaux 137
Malformations des muscles verticaux 138
Les techniques chirurgicales 138
Le recul du droit supérieur 138
Le recul du droit inférieur 138
Le recul avec anses 138
Le renforcement des verticaux 139
La chirurgie réglable 139
La Fadenoperation 139
Le traitement des syndromes alphabétiques 140
Les techniques de suppléance 140
Anatomie médico-chirurgicale de l’oblique inférieur 143
Françoise Oger-Lavenant
Particularités anatomiques 143
La situation postérieure 143
L’insertion 143
Le corps musculaire et les fascias 143
Chirurgie de l’oblique supérieur. Anatomie chirurgicale 151
Jean-Claude Charlot
Anatomie chirurgicale 151
Le tendon réfléchi 151
La poulie 151
Le foramen 152
L’insertion bulbaire de l’oblique supérieur. 152
L’insertion du tendon de l’oblique supérieur 152
Les fascias 153
Autres éléments importants 153
La plicature de l’oblique supérieur pas à pas 153
Ne jamais oublier l’information au patient ou sa famille. 153
Il faudra remettre le formulaire d’information du SNOF 153
Il faudra envisager les suites opératoires
: 154
L’anesthésie 154
L’intervention 154
Le dosage de la plicature 155