Questions d'Actualité. Présentation Un site fait pour vous par des professionnels.

Cahiers de Sensorio-Motricité
XXIIe Colloque (1997)
Questions D’Actualité
v3.1
Organisation
: Alain Péchereau
Orateurs: M de Bideran (Bordeaux), JC Charlot (Paris), D Denis (Marseille), N Jeanrot (Castres), F Oger-Lavenant (Nantes), E Méhel (Nantes), MA Quéré (Nantes), C Rémy (Lyon), A Roth (Genève) & C Speeg-Schatz (Strasbourg)
Éditeur (1997): A Péchereau pour Lissac Opticien
Éditeurs (2
005): A Péchereau & B Richard pour FNRO Éditions
Éditeurs (2
007): A & J Péchereau

Les auteurs
Docteur Marie de Bideran Bordeaux
Docteur Jean-Claude Charlot Paris
Madame Nicole Jeanrot Castres
Docteur Éric Méhel Nantes
Docteur Françoise Oger-Lavenant Nantes
Professeur Alain Péchereau Nantes
Professeur Maurice-Alain Quéré Nantes
Docteur Charles Rémy Lyon
Professeur André Roth Genève
Professeur Claude Speeg-Schatz Strasbourg
Docteur Dominique Thouvenin Toulouse

Avertissement
Alain Péchereau

Depuis 1975, l’équipe de la Clinique Ophtalmologique du Centre Hospitalier Universitaire organise des sessions orientées vers la strabologie de Formation Médicale Continue ouvertes aux Ophtalmologistes et aux Orthoptistes. Cette formation est, en dehors des Sociétés Savantes, la plus ancienne manifestation ophtalmologique en activité. Sans votre soutien, une telle pérennité n’aurait pas été possible.
En 1
989, le professeur Quéré a décidé d’éditer les actes des colloques annuels. Cet objectif n’a pu être atteint que:

• Grâce aux orateurs qui ont fait le double effort de préparer les exposés présentés aux différents colloques et de donner les textes de ces exposés mis en forme;
• Grâce au professeur Quéré qui a fait l’effort considérable d’assurer la mise en page de tous ces colloques pendant de nombreuses années (1
989-1993) et qui a bien voulu nous confier les documents d’origine;
• Grâce à la maison Opticien Lissac. Celle-ci a fait l’effort depuis le premier colloque de prendre en charge les frais d’édition et de diffusion de l’ensemble des actes de ces colloques. Rappelons que les actes de ces colloques ont tous été édités. Un certain nombre d’entre eux est encore disponible. Pour les obtenir, il faut s’adresser à « Lissac Opticien  » le plus proche de votre domicile. Les actes du colloque de l’année en cours sont disponibles pour la première fois au moment de la Société Française d’Ophtalmologie de l’année suivante sur le stand « Lissac Opticien  » et ceci à titre gracieux. Il ne sera mis en téléchargement libre que lors de la parution des actes de l’année suivante. Tous ces actes seront mis progressivement sur le site en format « A4  » et « .pdf  » et seront en téléchargement libre.

Les actes de ces colloques annuels représentent un fond documentaire d’une grande qualité et sont un ensemble sans équivalent en littérature française par leur qualité et leur diversité. De ce fait, il a semblé important de faire bénéficier l’ensemble de la communauté ophtalmologique et orthoptique française de l’ensemble de cette documentation.
Pour atteindre cet objectif, les orientations suivantes ont été retenues
:

• Remise en forme de l’ensemble de la documentation sous une forme informatique moderne;
• Une gratuité grâce à l’informatique, Internet et les possibilités du téléchargement.

Les efforts de tous, vous permettent d’avoir ce document de travail à votre disposition. J’espère qu’il vous permettra d’enrichir vos connaissances et vos réflexions dans le domaine de la strabologie.

Préface
Alain Péchereau

Ce colloque est le premier colloque non thématique. Il n’a d’ailleurs pas eu de successeur. Il est une tentative de mise à jour des thématiques qui nous semblaient avoir évolué le plus et qui n’avaient pas été traitées dans les colloques antérieurs. Il est somme toute un ensemble de textes en libre-service. Profitez-en bien. Bonne lecture.

Les références de cet ouvrage sont les suivantes
: « Auteurs  ». « Titre  ». In: « Questions d’Actualité  ». Ed A & J Péchereau. Nantes, 2007, « 98 pages  ».

Les opinions émises dans le présent ouvrage doivent être considérées comme propres à leurs auteurs et que l’éditeur n’entend leur donner aucune approbation ou improbation.

NB. Les erreurs ou les fautes étant consubstantielles à l’exercice de l’édition, n’hésitez pas à les signaler au webmaster par l’intermédiaire du site
: http://www.strabisme.net ou en écrivant à: webmaster@strabisme.net


Table des matières
Éditorial 1
Maurice Alain Quéré
La mesure de l’acuité visuelle 3
Alain Péchereau
L’acuité visuelle théorique (ou angle minimum de résolution) 3
Le type de la progression 3
La mesure de l’acuité visuelle 4
La mesure de l’acuité visuelle
: une bonne échelle 4
Les tables de concordance 5
L’Acuité visuelle de près 5
Le problème de la distance 5
Le rapport 5
L’amblyogramme de Thouvenin 6
Le Bébé-Vision 6
L’acuité visuelle stéréoscopique 6
L’occlusion, Comment? Pourquoi? 9
Charles Rémy
L’amblyopie 9
Place de l’occlusion 9
Occlusion diagnostique 9
Occlusion curative 10
Occlusion préventive 10
Les inconvénients 10
Inconvénients moteurs 10
Inconvénients sensoriels 11
L’intolérance de l’occlusion connaît plusieurs degrés 11
Suivi du traitement 11
L’Amblyopie jusqu’où traiter? Le traitement d’attaque 13
Marie de Bideran
Les cas « faciles  » 13
Le rythme de l’occlusion 13
La méthode d’occlusion 13
La durée de l’occlusion 14
Cas particuliers 14
Selon la profondeur de l’amblyopie 14
Selon l’âge 14
Selon l’étiologie 14
Les complications 15
L’augmentation de l’angle du strabisme 15
La diplopie 15
L’amblyopie à bascule 15
L’amblyopie jusqu’où traiter? Le traitement d’entretien 17
Béatrice Roussat
À quel type d’amblyopie s’adresse le traitement d’entretien
? 17
Quels sont les objectifs du traitement
? 17
Quels sont les moyens de traitement
? 17
Quelle est la technique habituelle
? 17
Quelles sont les causes d’échec
? 18
Le syndrome de Duane: Classification 19
Éric Méhel, Alain Péchereau, Bourane Kamoun, Maurice Alain Quéré & Françoise Oger-Lavenant
Historique 19
Pathogénie 19
Anomalies mécaniques des structures périphériques 19
Anomalies innervationnelles 20
Anomalies du système nerveux central 20
Aspects épidémiologiques du syndrome de Stilling-Türk-Duane 20
Classification du syndrome de Stilling-Türk-Duane 20
Type I 20
Type II 21
Type III 21
Le problème de cette classification 21
Aspect clinique du syndrome de Stilling-Türk-Duane 22
La déviation horizontale 22
L’amblyopie 22
Le torticolis 22
Les pathologies associées 22
Les antécédents familiaux de troubles oculomoteurs 23
Le syndrome de Duane: Thérapeutique 25
Alain Péchereau, Éric Méhel, Bourane Kamoun, Maurice-Alain Quéré & Françoise Oger-Lavenant
Les problèmes cliniques 25
L’amblyopie 25
La déviation associée 25
Le torticolis 25
Les troubles verticaux (type I & II) 25
L’énophtalmie 25
Diagnostic différentiel 26
La paralysie du VI 26
Le syndrome de Mœbius 26
Le test de duction forcée 26
Le traitement médical 26
Les indications chirurgicales 26
Les bases de la thérapeutique chirurgicale 26
Les principes 26
Le plan chirurgical (type I & II) 26
Les limites du traitement chirurgical 27
Les gains de la chirurgie 27
Les diplopies après chirurgie de la cataracte 29
Maurice-Alain Quéré & Alain Péchereau
Les diplopies monoculaires 29
Les diplopies binoculaires 29
Diplopie et déséquilibre oculomoteur préexistant 29
Diplopie et anisométropie 30
Diplopie et impotences musculaires après anesthésie locale 30
Les rétractions musculaires après anesthésie péri-bulbaire 31
Série personnelle 31
Séméiologie 31
Le diagnostic clinique 32
Le diagnostic peropératoire 32
Le traitement 33
Pathogénie 33
Prophylaxie 33
Conclusions et résumé 34
Apport de l’IRM dans l’étude de la motilité oculaire 37
Claude Speeg-Schatz
L’imagerie statique 37
L’imagerie dynamique 37
Les bases de la stéréoscopie 41
André Roth
Les différents tests stéréoscopiques et leur pratique 43
Nicole Jeanrot
Tests s’appuyant sur la parallaxe stéréoscopique 43
Tests en vision de près 43
Tests en vision à différentes distances 44
Tests s’appuyant sur les nappes de points de Julesz 44
Tests en vision de près 44
Tests en vision à différentes distances 45
Quel test utiliser? 46
Les critères d’une bonne stéréoscopie 47
André Roth
La toxine botulique: indications 49
Françoise Oger-Lavenant
Les dystonies faciales 49
Les blépharospasmes et les tableaux apparentés 49
L’hémispasme facial 50
Indications dans les troubles oculomoteurs 51
Les ésotropies 51
L’exotropie 52
Les paralysies oculomotrices 52
Le nystagmus 52
Déviations conjuguées des yeux 52
Diplopies après chirurgie de décollement de rétine 52
Myopathie Basedowienne 52
Verres bifocaux ou progressifs? 55
Maurice-Alain Quéré
Rappel clinique 55
Comment prescrire la surcorrection optique
? 56
Verres bifocaux ou verres progressifs 56
Impératifs de la surcorrection optique 57
Le degré de la surcorrection 57
L’âge de la surcorrection 57
Résultats moteurs et durée de la surcorrection 57
Résultats sensoriels 58
Les résultats suivant les groupes 58
Le syndrome de Brown 61
Danièle Denis & Ève Hadjadj
Historique 61
Étiopathogénie 62
Forme congénitale 62
Forme acquise 62
Tableau clinique 63
Forme congénitale 63
Forme acquise 64
Exploration 64
Test de Lancaster 64
Électromyographie 64
Évolution 64
Diagnostic différentiel 64
Traitement 65
Syndrome de Brown congénital 65
Syndrome de Brown acquis 66
Bilan et conduite à tenir en postopératoire 69
Françoise Oger-Lavenant
Quand effectuer les contrôles postopératoires
? 69
Qui effectue les bilans postopératoires
? 70
Que vérifier à chaque contrôle
? 70
Au premier contrôle 70
Au second contrôle 70
Au troisième contrôle 70
Au quatrième contrôle ou bilan à six mois 71
Le bilan à un an 71
Quand modifier le traitement médical? 71
Quand doit-on réintervenir chirurgicalement
? 71
En urgence 71
En différé 71
Que doit-on éviter absolument? 71
Les asthénopies accommodatives 73
Jean Claude Charlot
L’asthénopie accommodative 73
Les symptômes 73
Le diagnostic 73
Les asthénopies d’origine musculaire 74
L’examen du patient 75
Évolution tardive des strabismes 77
Vincent Paris
Les interventions multiples 77
La base binoculaire anormale 78
L’association avec le nystagmus de type manifeste-latent 78
La fréquence d’un facteur vertical associé 78
La fréquence d’un facteur torsionnel associé 78
Fréquence d’une variabilité non accommodative de la déviation horizontale 79
Le facteur accommodatif 79
Juger honnêtement son résultat à long terme 80
Le statut sensoriel initial 80
Modifications à long terme 81
Décompensation d’une hétérophorie 81
Parésie congénitale du grand oblique 81
Perte d’adaptabilité au syndrome de restriction 82
Anatomisation relative des déviations 82
Extrapoler la stabilité à long terme 82
La chirurgie ajustable 83
Dix ans après 85
Alain Péchereau