Présentation « Le diagnostic et le traitement des déviations cycloverticales représentent un défi essentiel pour l’ophtalmologiste. » Gunter von Noorden

Cahiers de Sensorio-Motricité
XVIe Colloque (1991)
Le Praticien et les facteurs verticaux
v3.1

Organisation: Maurice-Alain Quéré
Orateurs: M Boureau (Paris), M Bourron-Madignier (Lyon), C Fardeau (Nantes), P Gomez de Llanos (Madrid), N Jeanrot (Castres), F Lods (Nice), O Malauzat (Nantes), H Mühlendyck (Göttingen), F Oger-Lavenant (Nantes), A Péchereau (Nantes), A Roth (Genève), A Spielmann (Nancy) & S Toucas (Nantes)

Éditeur (1991): MA Quéré pour Lissac Opticien
Éditeurs (2
003): A Péchereau & B Richard pour FNRO Éditions
Éditeurs (2
006): A & J Péchereau

Les auteurs
Docteur M Boureau Paris
Docteur Myriam Bourron-Madignier Lyon
Docteur Christine Fardeau Nantes
Docteur Pilar Gomez de Llanos Madrid
Madame Nicole Jeanrot Castres
Docteur Olivier Malauzat Nantes
Professeur Hermann Mühlendyck Göttingen
Docteur Françoise Oger-Lavenant Nantes
Professeur Alain Péchereau Nantes
Professeur Maurice-Alain Quéré Nantes
Professeur André Roth Genève
Docteur Annette Spielmann Nancy
Docteur Sylvie Toucas Nantes


Avertissement
Alain Péchereau

Depuis 1975, l’équipe de la Clinique Ophtalmologique du Centre Hospitalier Universitaire organise des sessions orientées vers la strabologie de Formation Médicale Continue ouvertes aux Ophtalmologistes et aux Orthoptistes. Cette formation est, en dehors des Sociétés Savantes, la plus ancienne manifestation ophtalmologique en activité. Sans votre soutien, une telle pérennité n’aurait pas été possible.

En 1989, le professeur Quéré a décidé d’éditer les actes des colloques annuels. Cet objectif n’a pu être atteint que:
• Grâce aux orateurs qui ont fait le double effort de préparer les exposés présentés aux différents colloques et de donner les textes de ces exposés mis en forme;
• Grâce au professeur Quéré qui a fait l’effort considérable d’assurer la mise en page de tous ces colloques pendant de nombreuses années (1
989-1993) et qui a bien voulu nous confier les documents d’origine;
• Grâce à la maison Opticien Lissac. Celle-ci a fait l’effort depuis le premier colloque de prendre en charge les frais d’édition et de diffusion de l’ensemble des actes de ces colloques. Rappelons que les actes de ces colloques ont tous été édités. Un certain nombre d’entre eux est encore disponible. Pour les obtenir, il faut s’adresser à « Lissac Opticien  » le plus proche de votre domicile. Les actes du colloque de l’année en cours sont disponibles pour la première fois au moment de la Société Française d’Ophtalmologie de l’année suivante sur le stand « Lissac Opticien  » et ceci à titre gracieux. Il ne sera mis en téléchargement libre que lors de la parution des actes de l’année suivante. Tous ces actes seront mis progressivement sur le site en format « A4  » et « .pdf  » et seront en téléchargement libre.

Les actes de ces colloques annuels représentent un fond documentaire d’une grande qualité et sont un ensemble sans équivalent en littérature française par leur qualité et leur diversité. De ce fait, il a semblé important de faire bénéficier l’ensemble de la communauté ophtalmologique et orthoptique française de l’ensemble de cette documentation.
Pour atteindre cet objectif, les orientations suivantes ont été retenues
:
• Remise en forme de l’ensemble de la documentation sous une forme informatique moderne;
• Une gratuité grâce à l’informatique, Internet et les possibilités du téléchargement.
Les efforts de tous, vous permettent d’avoir ce document de travail à votre disposition. J’espère qu’il vous permettra d’enrichir vos connaissances et vos réflexions dans le domaine de la strabologie.


Préface
Alain Péchereau

Ce premier colloque, car cela fut la première manifestation en langue française consacrée à ce sujet, fut un vrai succès avec une assistance attentive et intéressée. Elle fut l’objet de débats passionnants et passionnés même si les orateurs avaient toujours l’habitude de plus parler entre eux que de s’adresser à l’auditoire. C’était l’époque de l’antéroposition triomphante de Marc Gobin, combattu à juste titre par l’équipe de Nantes, non pour son inefficacité mais par son absence d’originalité par rapport à la méthode de Fink (1950). Ce colloque signe l’intérêt de l’ophtalmologiste praticien pour ces facteurs verticaux qui étaient si mystérieux dix ou quinze avant bien que des pionniers (je parle des années soixante-dix) en eussent déjà une maîtrise remarquable comme l’organisateur de ce colloque le professeur MA Quéré. Les actes de ce colloque sont toujours d’actualité pour bien des ophtalmologues et des orthoptistes français. Nous vous souhaitons donc une lecture des plus fructueuses et dans les dernières pages de cet ouvrage nous analyserons l’évolution de nos conceptions sur la verticalité et sa pathologie. Bonne lecture à tous.

Les références de cet ouvrage sont les suivantes: « Auteurs  ». « Titre  ». In: « Le Praticien et les facteurs verticaux  ». Ed A & J Péchereau. Nantes, 2006, « pages  ».

Les opinions émises dans le présent ouvrage doivent être considérées comme propres à leurs auteurs et que l’éditeur n’entend leur donner aucune approbation ou improbation.

NB. Les erreurs ou les fautes étant consubstantielles à l’exercice de l’édition, n’hésitez pas à les signaler au webmaster par l’intermédiaire du site
: http://www.strabisme.net ou en écrivant à: webmaster@strabisme.net


Table des matières

Microtropies, union binoculaire et déséquilibre vertical 5
Maurice Alain Quéré, Françoise Oger-Lavenant & Alain Péchereau
Facteurs verticaux des ésotropies 6
Niveau binoculaire et état angulaire 7
Somme moyenne des bons scores (BS) 7
Répartition de la somme des bons scores 7
Orthotropie-microtropies et facteurs verticaux 7
Strabismes résiduels et facteurs verticaux 8
Conclusions pratiques 9
Ce qu’il faut faire 9
Ce qu’il ne faut pas faire 9
Physiopathologie clinique cycloverticale 11
Maurice-Alain Quéré
Physiologie des muscles oculomoteurs 11
Les actions primaires 11
Les champs d’action 12
Système oculogyre et cycloverticalité 13
Équilibre stato-cinétique conjugué cyclovertical 13
Équilibre stato-cinétique cyclovertical des vergences 14
Conclusions pratiques 15
Physiopathologie de la torsion 15
La loi de Donders (1847) et ses conséquences 15
Ambiguïtés de la physiopathologie torsionnelle 15
Conclusions pratiques 18
Abord du problème étiopathogénique des facteurs verticaux 21
Maurice-Alain Quéré
Identification pratique des facteurs verticaux 21
L’âge d’apparition 21
La systématisation 22
Les facteurs verticaux acquis 23
Les facteurs verticaux congénitaux ou infantiles 23
Les syndromes périphériques 23
Les syndromes centraux ou intermédiaires 23
Étiopathogénie cycloverticale: controverses 24
Historique 24
Le manichéisme pathogénique 25
L’interdépendance sensori-motrice 25
Les causes et leurs conséquences motrices 26
Examen statique des facteurs verticaux 29
Nicole Jeanrot
Les verticalités dans les paralysies oculomotrices neurogènes ou myogènes 29
Test de l’écran 29
Motilité 30
Torticolis 30
Tests de détente 30
Les verticalités dans les paralysies de fonction ou paralysies du regard 30
La paralysie de la verticalité ou syndrome de Parinaud 30
La paralysie supranucléaire unilatérale des élévateurs 31
Les verticalités dans le strabisme 31
Test de l’écran en position primaire 31
Élément torsionnel et torticolis 33
Les tests « de détente  » 33
Les facteurs verticaux et l’examen de la cinétique oculaire 35
Maurice-Alain Quéré & Sylvie Toucas
Comment étudier la cinétique oculaire
? 35
Méthodes d’enregistrement des mouvements oculaires 35
L’électrooculographie cinétique: avantages et limites 35
EOG et facteurs verticaux 36
Photo-oculographie différentielle de Charlier et Buquet 37
Photo-oculographie différentielle et séméiologie cinétique horizontale et verticale 38
POG et cinétique horizontale 38
POG et cinétique verticale 38
Les divergences verticales dissociées 43
Annette Spielmann
Les déviations « innervationnelles  » 43
Notes préliminaires 43
Problèmes sémantiques 43
Action des muscles droits quand un œil est en extorsion 44
Les déviations verticales dissociées pures 44
Clinique 44
Traitement 46
DVD et extorsion d’occlusion (DTD) 46
Étude clinique 46
Traitement 47
Les syndromes alphabétiques 49
Myriam Bourron-Madignier
Séméiologie des syndromes alphabétiques 49
Définition 49
Rappel clinique 49
Conduite à tenir devant un strabisme avec syndrome A ou V 51
Examen 51
Traitement médical 52
Traitement chirurgical 52
Théories musculaires 52
Théories innervationnelles 53
Les différentes techniques proposées 54
Les troubles torsionnels 57
Françoise Lods
Définition de la torsion 57
Diagnostic de la cyclodéviation pathologique 57
Mise en évidence objective 57
Mise en évidence subjective 57
Les syndromes de torsion pathologiques 58
Les syndromes moteurs 58
L’adaptation sensorielle 59
Anatomie médico-chirurgicale des muscles obliques 61
Maurice-Alain Quéré
Particularités anatomiques communes des obliques 61
Leur situation postérieure 61
L’engainement capsulaire 62
L’oblique supérieur 62
Les fascias 62
L’insertion bulbaire 62
Le tendon réfléchi 63
Le foramen du grand oblique 64
La poulie 64
L’oblique inférieur 64
Les fascias 64
L’insertion 65
Le corps musculaire et sa direction 65
Hyperactions des obliques inférieures et supérieures 67
Pilar Gomez de Llano
Diagnostic 67
Les hyperactions de l’oblique inférieur 68
Aspects cliniques 68
Traitement 69
Résultats 69
Complications 70
Chirurgie alternative 70
Les hyperactions de l’oblique supérieur 71
Aspects cliniques 71
Traitement 71
Résultats 71
Complications 72
La paralysie de l’oblique supérieur 73
Alain Péchereau
Les signes d’appel 73
Le torticolis 73
La diplopie 73
La déviation 74
La symptomatologie motrice 74
La déviation horizontale 74
Le signe de Bielschowsky 74
La symptomatologie sensorielle 74
L’amblyopie 74
La neutralisation 75
La vision stéréoscopique 75
Les examens complémentaires 75
Le Lancaster 75
Les méthodes d’enregistrement des mouvements 75
L’étude des torsions 75
Les formes cliniques 76
Les hyperactions et hypo-actions secondaires 76
Les conséquences du traitement prismatique 76
Le pseudo-syndrome de Brown 76
Les formes associées à un strabisme 77
Les paralysies congénitales 77
Les paralysies bilatérales 77
Les éléments de la décision opératoire 77
Le torticolis 77
La déviation 77
La situation sensorielle 77
Les bases de la stratégie opératoire 78
L’amblyopie 78
L’œil dominant 78
La déviation horizontale 78
La torsion 78
La déviation verticale 78
L’uni ou la bilatéralité 78
Le traitement médical 78
Faciliter le fonctionnement des systèmes de compensation 78
L’orthoptie 79
L’occlusion alternée 79
Les prismes 79
Le traitement chirurgical 79
Le premier temps 79
Le deuxième temps 80
Hyperactions et impotences des droits verticaux et des deux élévateurs 83
M. Boureau
Rappel d’anatomie chirurgicale 83
Droit supérieur 83
Droit inférieur 84
Rappel physiologique 84
Action verticale 84
Action torsionnelle 84
Paralysie de l’élévation d’un œil 84
Étude clinique 84
Pathogénie 86
Traitement chirurgical 86
Déséquilibres verticaux et myopie 87
Myopathie myopique 87
Syndrome de l’œil lourd 87
Syndromes de restriction 87
Myopathie dysthyroïdienne 88
Fracture du plancher de l’orbite 88
Syndrome de restriction après chirurgie iatrogène du carrefour oblique inférieur et droit inférieur 88
Strabismus fixus 88
Syndromes de rétraction et facteurs verticaux 91
Hermann Mühlendyck
Myopathies, Myosites et facteurs verticaux 95
Christine Fardeau
Les myosites basedowiennes 95
Les déficits oculomoteurs 95
Séméiologie basedowienne associée 96
Examens complémentaires 97
Diagnostic différentiel 98
Traitement 98
La myasthénie 100
Les myopathies oculaires 101
Le Kearns-Sayre syndrome ou syndrome oculocraniosomatique 101
La dystrophie musculaire oculo-pharyngée 102
Les facteurs iatrogènes dans la chirurgie des muscles obliques et verticaux 103
Françoise Oger-Lavenant
Les facteurs iatrogènes généraux 103
La voie d’abord et les complications conjonctivo-ténoniennes 103
Le temps musculaire et les complications musculo-aponévrotiques 104
Les sutures conjonctivales 104
Les facteurs iatrogènes spécifiques des muscles verticaux et obliques 104
Particularités anatomiques et risques iatrogènes 104
Muscles verticaux et obliques
: les techniques et leurs risques iatrogènes 105
Conséquences verticales de la chirurgie horizontale 109
Annette Spielmann
Traitement de certains déséquilibres verticaux par une chirurgie horizontale 110
Déséquilibres verticaux d’origine mécanique 110
Déséquilibres verticaux « palpébraux  » d’origine parétique 111
Déséquilibres verticaux innervationnels dans les strabismes précoces 111
Effet iatrogène de la chirurgie horizontale 112
Les brides et la chirurgie classique 112
Les surcorrections horizontales 113
Guide pratique de la chirurgie des facteurs verticaux 115
Maurice-Alain Quéré
Rappel des règles fondamentales 115
Mécanismes de la chirurgie musculaire 116
Chirurgie horizontale 117
Ésotropies primitives 117
Exotropies primitives 119
Chirurgie verticale 120
Facteurs verticaux centraux ou intermédiaires 121
Hyperaction du petit oblique 121
Hyperaction du grand oblique 122
Syndrome d’Urist 123
La DVD 123
Syndromes alphabétiques 125
Hyperaction des 2 élévateurs 126
Hyperactions des droits verticaux 127
Facteurs verticaux périphériques 128
Paralysies du grand oblique 128
Paralysies des deux élévateurs 130
Syndrome de Brown 131
Verticalité et paralysies du III 131
Syndromes de Stilling-Duane type III 132
Myopathies endocriniennes 132
Impotence de l’élévation et fracture du plancher de l’orbite 133
Myopathies mitochondriales et myasthénie 133
Quinze ans après 137
Alain Péchereau
Le caractère profondément novateur de ce colloque 137
La profonde évolution de nos connaissances physiologiques 137
L’approche clinique et thérapeutique 137
L’élévation en adduction 137
Le torticolis d’intorsion 138
Le plan opératoire 138
8 dioptries horizontales 4 dioptries verticales 138