Présentation Un site fait pour vous par des professionnels.

Cahiers de Sensorio-Motricité
XVIIIe Colloque (1993)
Les Exotropies
v3.2

Organisation: Maurice-Alain Quéré
Orateurs: P Bouchut (Nantes), M Bourron-Madignier (Lyon), N Jeanrot (Castres), F Lignereux (Nantes), F Lods (Nice), O Malauzat (Nantes), F Oger-Lavenant (Nantes), A Péchereau (Nantes), F Pinçon (Bordeaux), A Spielmann (Nancy) & S Toucas (Nantes)

Éditeur (1993): MA Quéré pour Lissac Opticien
Éditeurs (2
003): A Péchereau & B Richard pour FNRO Éditions
Éditeurs (2
007): A & J Péchereau

Les auteurs
Docteur Pierre Bouchut Nantes
Docteur Myriam Bourron-Madignier Lyon
Madame Nicole Jeanrot Castres
Docteur François Lignereux Nantes
Docteur Françoise Lods Nice
Docteur Olivier Malauzat Nantes
Docteur Françoise Oger-Lavenant Nantes
Professeur Alain Péchereau Nantes
Docteur Françoise Pinçon Bordeaux
Professeur Maurice-Alain Quéré Nantes
Docteur Annette Spielmann Nancy
Docteur Sylvie Toucas Nantes


Avertissement
Alain Péchereau

Depuis 1975, l’équipe de la Clinique Ophtalmologique du Centre Hospitalier Universitaire organise des sessions orientées vers la strabologie de Formation Médicale Continue ouvertes aux Ophtalmologistes et aux Orthoptistes. Cette formation est, en dehors des Sociétés Savantes, la plus ancienne manifestation ophtalmologique en activité. Sans votre soutien, une telle pérennité n’aurait pas été possible.

En 1989, le professeur Quéré a décidé d’éditer les actes des colloques annuels. Cet objectif n’a pu être atteint que:
• Grâce aux orateurs qui ont fait le double effort de préparer les exposés présentés aux différents colloques et de donner les textes de ces exposés mis en forme;
• Grâce au professeur Quéré qui a fait l’effort considérable d’assurer la mise en page de tous ces colloques pendant de nombreuses années (1
989-1993) et qui a bien voulu nous confier les documents d’origine;
• Grâce à la maison Opticien Lissac. Celle-ci a fait l’effort depuis le premier colloque de prendre en charge les frais d’édition et de diffusion de l’ensemble des actes de ces colloques. Rappelons que les actes de ces colloques ont tous été édités. Un certain nombre d’entre eux est encore disponible. Pour les obtenir, il faut s’adresser à « Lissac Opticien  » le plus proche de votre domicile. Les actes du colloque de l’année en cours sont disponibles pour la première fois au moment de la Société Française d’Ophtalmologie de l’année suivante sur le stand « Lissac Opticien  » et ceci à titre gracieux. Il ne sera mis en téléchargement libre que lors de la parution des actes de l’année suivante. Tous ces actes seront mis progressivement sur le site en format « A4  » et « .pdf  » et seront en téléchargement libre.

Les actes de ces colloques annuels représentent un fond documentaire d’une grande qualité et sont un ensemble sans équivalent en littérature française par leur qualité et leur diversité. De ce fait, il a semblé important de faire bénéficier l’ensemble de la communauté ophtalmologique et orthoptique française de l’ensemble de cette documentation.
Pour atteindre cet objectif, les orientations suivantes ont été retenues
:
• Remise en forme de l’ensemble de la documentation sous une forme informatique moderne;
• Une gratuité grâce à l’informatique, Internet et les possibilités du téléchargement.
Les efforts de tous, vous permettent d’avoir ce document de travail à votre disposition. J’espère qu’il vous permettra d’enrichir vos connaissances et vos réflexions dans le domaine de la strabologie.


Préface
Alain Péchereau

Les exotropies semblent, pour l’équipe ophtalmologiste orthoptiste, d’une prise en charge simple et bien codifiée. Ce colloque va nous montrer que la situation est moins simple qu’il n’y parait et l’expérience quotidienne montre que les exotropies ont bien fâcheuse tendance à récidiver illustrant que, si elles sont simples dans l’instant, elles sont beaucoup plus complexes dans la durée. Bien que marqué par l’idée de la simplicité dont nous venons de parler, ce colloque met en place les bases de la complexité. Dans le chapitre « Quatorze ans après  », nous ferons une synthèse de cette évolution qui nous permettra de revenir sur les attitudes pratiques. Bonne lecture et à toute à l’heure.

Ce colloque est également une date importante dans la vie propre du colloque de Nantes puisqu’il est le dernier colloque dont Monsieur le professeur Maurice-Alain Quéré assura la mise en page. C’est l’occasion, pour moi, de lui rendre une nouvelle fois hommage. Alors qu’à l’époque, Monsieur le professeur Maurice-Alain Quéré fut violemment décrié, jalousé (rappelons qu’il n’a jamais été élu président de l’Association Française de Strabologie) et critiqué d’une façon presque calomnieuse, il a été un véritable pédagogue. Il est le véritable père de la strabologie française actuelle car sa passion de l’enseignement de la strabologie fait que nous sommes tous redevables de son héritage. Mais également, il fut un systématicien des plus remarquables et un des rares visionnaires de l’époque (que reste-t-il de l’héritage d’auteurs qui paraissaient beaucoup plus brillants? Malheureusement, pas grand-chose. Le temps a fait son œuvre et porté son jugement). Cet héritage fait tellement d’envieux que le nombre des héritiers a cru comme par enchantement avec le temps. Il serait mesquin d’en tenir une comptabilité tellement le travail qui nous attend est vaste et important. Mais, comme à son époque, il faut reconnaître que les paillettes attirent plus que le travail de fond et la rigueur. C’est bien dans ces vertus que l’on voit les vrais héritiers de Monsieur le professeur Maurice-Alain Quéré.


Les références de cet ouvrage sont les suivantes: « Auteurs  ». « Titre  ». In: « Les exotropies  ». Ed A & J Péchereau. Nantes, 2007, « 100 pages  ».

Les opinions émises dans le présent ouvrage doivent être considérées comme propres à leurs auteurs et que l’éditeur n’entend leur donner aucune approbation ou improbation.

NB. Les erreurs ou les fautes étant consubstantielles à l’exercice de l’édition, n’hésitez pas à les signaler au webmaster par l’intermédiaire du site
: http://www.strabisme.net ou en écrivant à: webmaster@strabisme.net


Table des matières
Les exotropies primitives: fréquence et étiopathogénie 3
Maurice-Alain Quéré & Pierre Bouchut
Fréquence 3
Âge d’apparition 3
Étiopathogénie des exotropies 4
Réalités physiopathologiques 4
1re constatation: la divergence normale et pathologique est une fonction active 4
2e constatation
: les exotropies parétiques sont rares 4
3e constatation
: l’exotropie n’est pas une ésotropie en négatif 5
4e constatation
: l’intermittence des exotropies 5
5e constatation
: l’adaptation sensorielle des exotropies 5
6e constatation
: exotropie et amétropie 5
7e constatation
: dominance sensorielle et polarisation du trouble moteur 6
8e constatation
: exotropies et forces passives 6
Bilan sensoriel des exotropies 11
Nicole Jeanrot
Bilan sensoriel d’un strabisme divergent de la petite enfance (jusqu’à 2 à 3 ans) 11
Bilan sensoriel d’un strabisme divergent de l’enfant et de l’adulte 12
Le strabisme divergent primaire: 12
Le strabisme divergent secondaire à une ésotropie 14
Bilan moteur des exotropies 17
Myriam Bourron-Madignier
Étude de la déviation oculaire et de ses variations 17
Selon la distance de fixation 17
Selon la direction du regard 17
Les variations dans le temps 18
Étude des ductions et des versions 18
L’élément vertical dans les strabismes divergents 18
L’élément vertical primaire 18
L’élément vertical secondaire 18
L’élément vertical innervationnel 18
L’examen électrooculographique 18
Les dyssynergies (Quéré & Larmande, 1970) 19
La mise en évidence de la précocité d’apparition du strabisme 19
L’examen des saccades 19
Les exotropies tardives et intermittentes 21
Myriam Bourron-Madignier
Classification des exotropies intermittentes 21
Les exotropies intermittentes de type insuffisance de convergence 21
Les exotropies intermittentes à type excès de divergence 22
Les exotropies de type basique 23
Les exotropies consécutives: fréquence & séméiologie 25
Sylvie Toucas & Maurice-Alain Quéré
Fréquence 25
L’âge moyen 26
Nombre de temps opératoires antérieurs 26
Séméiologie des exotropies consécutives 26
Délai d’apparition 26
Degré de divergence 27
Type angulaire 27
Variations spatiales 28
Facteurs viscoélastiques iatrogènes 29
Causes des exotropies consécutives 31
Les erreurs de dosage 31
Les erreurs de technique 31
Les erreurs diagnostiques 31
Les défauts de cicatrisation 31
La régression de la dystonie de convergence 31
La chirurgie trop précoce 31
Les tropies sensorielles 33
Maurice-Alain Quéré & François Lignereux
Définition 33
Fréquence et causes 33
Physiopathologie 33
Les formes cliniques 34
La forme congénitale 34
La forme acquise 35
Le traitement des tropies sensorielles 35
Les lésions organiques curables 35
La correction optique 36
Le traitement du strabisme 36
Les exotropies nystagmiques 39
Olivier Malauzat & Maurice-Alain Quéré
Définition et fréquence 39
Exotropie et nystagmus manifeste-latent 39
Fréquence et diagnostic 39
Déviation strabique 40
Morphologie du nystagmus 40
Torticolis et variations spatiales 40
Bilan étiologique 42
La réfraction 42
L’acuité visuelle 42
Traitement et pronostic 42
Exotropie et nystagmus patent 44
Fréquence et diagnostic 44
Déviation strabique 44
Morphologie du nystagmus 44
Torticolis et variations spatiales 44
Bilan étiologique 44
Réfraction et acuité visuelle 44
Traitement et pronostic 45
Les facteurs verticaux dans les exotropies 47
Françoise Lods
La verticalité innervationnelle 47
Les syndromes alphabétiques et les anomalies cranio-faciales 48
Les syndromes alphabétiques 48
Les syndromes alphabétiques avec anomalie de la fente palpébrale 48
Un stade de plus et ce sont les anomalies cranio-faciales associées 48
Les verticalités secondaires à une atteinte musculaire 49
Les verticalités paralytiques 49
Anomalies musculaires 49
Les verticalités des exotropies secondaires 50
Les exotropies secondaires à une ésotropie 50
Les exotropies secondaires à un déficit sensoriel 50
Traitement médical des exotropies 53
Françoise Pinçon
Les exotropies précoces 53
Les exotropies intermittentes 54
Les lunettes 54
L’occlusion 54
La pénalisation optique 54
Les verres teintés 54
Les verres concaves 54
Les prismes 55
Les exotropies consécutives 56
Les exotropies secondaires à un strabisme convergent 56
Les exotropies consécutives à l’opération d’un strabisme convergent 56
Les exotropies secondaires symptomatiques 56
Orthoptie et exotropies 59
Nicole Jeanrot
Traitement orthoptique des exotropies de la petite enfance (jusqu’à 2 à 3 ans) 59
Le strabisme divergent précoce ou « congénital  » 59
Le strabisme divergent intermittent de la petite enfance 59
Traitement d’une exotropie de l’enfant et de l’adulte 60
Le strabisme divergent primaire 60
Le strabisme divergent secondaire à une ésotropie 61
Le signe de l’anesthésie et le test d’élongation musculaire dans les strabismes divergents 63
Alain Péchereau, Maurice Alain Quéré & Françoise Lavenant
La mesure du Signe de l’Anesthésie 63
La méthode qualitative 63
La méthode quantitative 63
La mesure du Test d’Élongation Musculaire 64
La méthode qualitative 64
La méthode quantitative 64
Matériel et Méthodes 64
Résultats 64
Les résultats globaux 64
Les autres paramètres 65
Les relations entre les différents paramètres 66
Discussion 68
Exotropies consécutives 71
Maurice-Alain Quéré & Sylvie Toucas
Le pronostic 71
Le contentieux sensoriel 71
La nouvelle balance des forces actives 71
Bouleversement des forces passives 71
La conduite à tenir 72
Le préalable médical 72
Le traitement chirurgical 72
Les indications chirurgicales 74
Les résultats 75
Prophylaxie 75
Pronostic des exotropies primitives. Résultats thérapeutiques 77
Françoise Oger-Lavenant
Les paramètres influençant le pronostic 77
L’âge d’apparition 77
L’amblyopie 77
Le nystagmus 78
Le traitement médical préopératoire 78
La vision binoculaire 78
Exophorie ou exotropie 78
La valeur de l’angle 79
Les ductions 79
Les syndromes alphabétiques 79
Les facteurs verticaux 79
Les paramètres per-opératoires 79
Le protocole opératoire 80
Les facteurs psychologiques 80
Résultats thérapeutiques de 65 cas d’exotropies primitives 80
L’âge de survenue 80
L’amblyopie 80
Permanence et intermittence des exodéviations 80
État de la vision binoculaire 81
Facteurs verticaux et syndromes alphabétiques 81
Angle préopératoire 81
Angle après le 1er temps opératoire 81
Le 2e temps opératoire 81
Angle après le 2e temps opératoire 81
Les angles résiduels 82
Quatorze ans après 83
Alain Péchereau
Physiopathologie de l’exotropie 83
Les exotropies sont le négatif des ésotropies
? 84
L’analyse clinique 84
La prise en charge thérapeutique 84
Les règles 84
Les raisons des règles 85
La récidive 85