Techniques de Brock

Un sujet sans fin. Vous avez tellement de chose à dire.

Techniques de Brock

Message par p_leia » Ven Avr 20, 2012 4:03 pm

Suite à la lecture de Fixing My Gaze de Susan R. Barry, (neurologue atteinte d'un strabisme depuis l'enfance et relatant comment elle a récupéré une vision binoculaire malgré des pronostics de diplopie en cas de rééducation), je me suis intéressée aux techniques de Brock. De ses Lecture Notes on Strabismus, il ressortirait notamment que :
- tous les types de strabismes peuvent être rééduqués, et ce en suivant des procédures identiques ;
- la rééducation évite le recours aux prismes et aux stéréoscopes, privilégiant la projection de figures sur table lumineuse ou écran (la société Keystone commercialise d'ailleurs des "kits" à destination des optométristes et orthoptistes, et le manuel d'utilisation est en libre téléchargement) ; elle présuppose qu'une "posture binoculaire" conditionne automatiquement la vision stéréoscopique ; elle consiste à rechercher une zone/distance où la vision binoculaire est plus facile à établir, à étendre cette "posture binoculaire" aux autres zones puis à prolonger progressivement la durée de cette posture.
- aucun de ses patients n'a souffert de diplopie après ce "visual training".

J'ai 50 ans. Je suis atteinte d'un strabisme divergent léger secondaire à l'opération d'un strabisme convergent à l'âge de 21 ans (déséquilibre d'acuité important mais bien corrigé par des lentilles). Un orthoptiste et un optométriste m'ont tous deux déconseillé d'entreprendre une rééducation orthoptique, le risque de diplopie leur paraissant élevé. Or les techniques d'orthoptie que j'ai pu lire sur ce site sont très différentes de celles de Brock, et je n'y ai trouvé aucune référence à ses travaux.

Mes questions sont les suivantes : les techniques de Brock ont-elles été pratiquées et/ou étudiées en France ? par qui ? avec quels résultats ?

Merci d'avoir lu jusqu'au bout ce post un peu long, et merci à l'avance pour vos éclaircissements.
p_leia
 
Message(s) : 8
Inscription : Ven Avr 20, 2012 3:25 pm

Re: Techniques de Brock

Message par Bartisch » Mar Mai 01, 2012 8:55 pm

"Mes questions sont les suivantes : les techniques de Brock ont-elles été pratiquées et/ou étudiées en France ? par qui ? avec quels résultats ?"
Toutes les fondements des techniques de rééducation ont été mises au point avant les travaux neurophysiologiques récents (la rééducation dite sur ordinateur n'est que l'utilisation de techniques anciennes avec une enveloppe moderne). Or ces derniers ont montré chez le strabique précoce que les cellules binoculaires étaient en très petit nombre et qu'il était impossible de réorganiser les cartes corticales à partir d'un certain âge. De ce fait, toute rééducation binoculaire chez le strabique précoce présente plus de risques (diplopie) que d'avantages.
Bartisch
 
Message(s) : 126
Inscription : Dim Oct 03, 2010 8:37 pm

Re: Techniques de Brock

Message par p_leia » Ven Mai 04, 2012 9:09 pm

"'il était impossible de réorganiser les cartes corticales à partir d'un certain âge".
C'est apparemment ce qu'on aurait dit à Susan Barry (elle-même neurologue), qui écrit :
" While reading in college about critical periods in vision development, I had to conclude that it was too late for my vision to change. Yet, much more recent scientific research indicates that the adult brain may be more "plastic", or capable of rewiring, than previously realized. [...] With [...] brain imaging, scientists can now observe changes occuring in people's brains as they learn something new. If you learn to read Braille even as an adult, the numbers of neurons in your brain that receive touch input from your reading finger increases."
Elle se pose ensuite la question suivante : "Did my own actions and habits, and not just local sets of neurons competing for synaptic connections, play a role in shaping my visual brain ? Perhaps I could modify the circuitry in my visual cortex by creating experiences that required me to change my way of seeing. Perhaps I could learn to see in 3D."

Déjà avant d'avoir lu ce livre ("Fixing my gaze"), j'ai toujours été convaincue de la grande plasticité du cerveau. Pourquoi cette plasticité n'existerait-elle pas en ce qui concerne ces fameux "neurones binoculaires" ?
p_leia
 
Message(s) : 8
Inscription : Ven Avr 20, 2012 3:25 pm

Re: Techniques de Brock

Message par Bartisch » Mar Mai 08, 2012 10:01 am

On peut toujours croire ce que l'on veut mais cela n'est pas de la science. Dans la littérature, on trouve tout sur tout. La lecture de la littérature est très riche d'enseignements et de modestie pour le présent.

Si nous pouvions changer l'organisation de nos cartes corticales par le biais de l'expérience, tous les matins la perception de notre environnement pourrait changer (changerait). Le haut deviendrait le bas, la droite la gauche. Ce serait le bazar intégral. Heureusement que l'organisation neuronale est stable et que les changements ne sont possibles qu'à une très petite marge et/ou dans des situations exceptionnelles (la cécité en est un bon exemple. Je ne vous souhaite pas de devenir aveugle pour jouir de l'apprentissage du Braille. Je suis persuadé que cette jouissance serait très limitée).

Pour la 3D, le problème est réglé. Il faut trois conditions : une expérience binoculaire dans la petite enfance, une image de même qualité et de grande qualité aux deux yeux et un alignement quasi parfait des deux yeux. Ces faits sont prouvés. Je ne suis pas sur qu'il soit souhaitable de faire régresser notre cerveau par des manipulations (chimiques, magnétiques, électriques, etc.), à la petite enfance pour le reprogrammer. En tant que citoyen, je suis totalement contre.
Bartisch
 
Message(s) : 126
Inscription : Dim Oct 03, 2010 8:37 pm

Re: Techniques de Brock

Message par p_leia » Mer Mai 09, 2012 8:38 pm

J'admets que l'apprentissage du Braille par un aveugle n'est pas le meilleur exemple, parce qu'on se trouve dans une "situation de crise" pour le cerveau et que, en parallèle, les neurones visuels (si l'on peut dire) qui doivent être assez nombreux peuvent se rendre disponibles pour une autre tâche (je ne sais pas si j'interprète bien les choses, ce n'est qu'intuitif). Prenons donc l'exemple d'un masseur, d'un sculpteur d'argile ou d'un pianiste : le développement de leurs capacités au cours de leur apprentissage ne se traduit-il pas par une extension de la zone corticale dévolue au toucher, ou d'une augmentation significative du nombre de synapses dans cette zone ? Idem si, sans être aveugle, je décidais d'apprendre le Braille.

Je ne pense pas que Susan Barry (qui est elle-même neurologue, voir ses références ici : http://www.mtholyoke.edu/acad/facultypr ... barry.html ) mente lorsqu'elle affirme avoir acquis une vision stéréoscopique. Pourtant, les médecins (et elle-même) étaient persuadés que c'était impossible. Cependant, sa situation est différente de la mienne puisqu'elle avait 10/10 aux deux yeux, cela l'a certainement aidée à apprendre à fusionner. Avez-vous eu l'occasion de lire son livre ? Sinon, elle décrit son parcours dans cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=xM2PuDbDphQ . Celle-ci dure 66 min, il en existe des plus courtes que je n'ai pas vues.

Par ailleurs, je n'ai jamais parlé de quelconques manipulations (je ne comprends pas vos deux dernières phrases) : quand j'évoque la plasticité du cerveau, je pense à celle qui résulte d'un apprentissage volontaire, structuré, approfondi et, si possible, guidé par un bon pédagogue !
p_leia
 
Message(s) : 8
Inscription : Ven Avr 20, 2012 3:25 pm

Re: Techniques de Brock

Message par p_leia » Mer Mai 09, 2012 9:40 pm

Un petit complément sur Susan Barry : cet article du Scientific American : http://www.scientificamerican.com/artic ... 3-d&page=2 . On peut lire aussi les commentaires sous l'article, où l'on voit que d'autres adultes atteints de strabisme ont réussi à acquérir la vision en relief : Rachel Cooper (commentaire n° 11), Heather Fitzpatrick (n° 15), Hannab (n° 31).
p_leia
 
Message(s) : 8
Inscription : Ven Avr 20, 2012 3:25 pm

Re: Techniques de Brock

Message par Bartisch » Sam Sep 01, 2012 12:43 pm

Vous ( p_leia) voyez double. Vous avez un strabisme très important avec un préjudice esthétique majeur. Vous aggravez votre situation par votre acharnement. Vous voulez avoir raison contre tous et vous refusez une approche rationnelle. Restez avec votre diplopie et vos certitudes.
Vous émettez avec d'autres un acte de foi. Il n'y a rien à faire.
Je ne souhaite pas poursuivre cette discussion qui ne nous apportera rien.
Bartisch
 
Message(s) : 126
Inscription : Dim Oct 03, 2010 8:37 pm


Retour vers Vous et votre strabisme

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron